Des bienfaits physiques, de la confiance en soi mais aussi du lien social et une dynamique de groupe.

L'augmentation de l'espérance de vie est une réalité pour tous et le nombre de personnes handicapées mentales vieillissantes augmente aussi. Toutefois, les effets du vieillissement (physique et cognitif) viennent, de manière précoce, vulnérabiliser ces personnes déjà fragilisées.

On soulignera dans les aspects corporels et médicaux :

  1. Des problèmes de santé "ordinaires" plus fréquents (problèmes bucco-dentaires, pertes sensorielles, etc.).
  2. La prévalence de troubles psychiques (notamment dépression).
  3. La spécificité des personnes porteuses d’une Trisomie 21 : vulnérabilité aux maladies cardio-vasculaires, endocriniennes, dermatologiques, maladie d’Alzheimer, ainsi qu’aux handicaps visuels et auditifs.

Aux niveaux sociaux et affectifs :

  1. Des besoins de soutien et d’accompagnement plus importants.
  2. La difficulté pour exprimer des sensations inconnues.
  3. Un mode de vie qui peut accélérer les effets du vieillissement : prise de neuroleptiques, mauvaises conditions de travail, alimentation mal équilibrée.

Des cours collectifs, ludiques et réguliers d'activité physique adaptée (APA) aident les participants à trouver du plaisir à être en mouvement pour garder un maximum d’autonomie et favoriser les liens sociaux.

Basées sur une individualisation maximale, un travail sur le schéma corporel et le plaisir d’être en mouvement, les séances ont comme objectifs de :

  1. stimuler la motricité générale et conserver les capacités physiques existantes voire les améliorer.
  2. grâce à un travail de coordination, de latéralisation, d’adresse, d’équilibre, de préhension, des déplacements, de vitesse de réaction et des notions spatio-temporelles.
  3. de favoriser le lien social.

Outre la coordination générale, nous explorerons aussi les spécificités pour personnes polyhandicapées, personnes autistes, personnes avec troubles psychiques et personnes handicapées avec surpoids.



Nos activités physiques adaptées n’ont rien de répétitif et sont portées par du matériel de type psychomotricité coloré et original.

Nous utilisons des pédagogies de la réussite et ludiques : c’est le plaisir et la valorisation de soi qui vont permettre à la personne participante de revenir et de acquérir des bienfaits.

Nous sortons de la logique de la médicalisation des personnes handicapées. La relation n’est pas celle entre un « acteur de soins » et un malade ou un patient mais bien entre un professionnel du corps et de l’esprit (diplômés en kiné ou en sciences de la motricité) avec une personne qui a un potentiel qu’elle découvre et porte vers le haut. Avec du temps, tout le monde progresse.

Outre les bienfaits physiques, mentaux et cognitifs, nous créons du lien social et une dynamique de groupe. Beaucoup d’exercices sont coopératifs (toile parachute, passage d’assiette sur bâton, chanson mimée avec expression corporelle, coopération équilibre...)

Ce programme n’oblige pas les bénéficiaires à faire des trajets fatigants : les intervenants se déplacent vers les centres.

 
  • Roger Huppertz, directeur et Philippe Yerna, responsable La Ramure,
    « Le groupe dit des 60 se compose de 8 personnes d’âge mûr handicapées mentales avec ou sans handicaps moteurs associés. L’une de ces personnes est en voiturette et ne peut mobiliser les membres inférieurs. Les séances malheureusement bimensuelles ont apportés beaucoup de choses dans ce groupe : - Une dépense motrice oubliée depuis longtemps pour la majorité d’entre eux. En effet, sans séance de kiné régulière, les mouvements plus sportifs sont depuis bien longtemps inexistants. - Les jeux corporels amenant joie et bonne humeur ne font plus vraiment partie de leur vécu. - La mobilisation volontaire et les mouvements précis demandés nécessitent une concentration parfois étonnante pour des gestes apparemment simples. - Le sentiment d’appartenance à un groupe amène des relations privilégiées entre eux et la conscience de l’existence d’autrui. - La découverte du jeu et le plaisir de jouer ensemble. - Le rythme de la semaine est cadencé par la venue d’une personne extérieure au service pour qui on fait automatiquement un effort. Les intervenants de GymSana apportent un vent de fraîcheur dans le groupe et donnent l’envie de se surpasser. Sur un plan plus éducatif, les exercices adaptés nous ont permis de découvrir d’autres facettes de nos bénéficiaires : - Les lacunes motrices de certains (hémi-négligence, faiblesse latérale, difficultés motrices sévères parfois, méconnaissance du schéma corporel...) - Les forces parfois insoupçonnées de concentration, d’attention, d’adresse,.... - Les difficultés de compréhension ou de vocabulaire spatial».
    Roger Huppertz, directeur et Philippe Yerna, responsable La Ramure,
    service d'Accueil de Jour pour Adultes (SAJA) à Bouffioulx (personnes présentant des déficiences mentales modérées, sévères, avec handicaps multiples ou associées à des problèmes affectifs et comportementaux importants)
  • Geneviève,
    « Pour rester en forme... Chaque vendredi après-midi, un éducateur de GymSana anime 1 heure de gymnastique douce pour les résidents de la maison Notre Dame des Anges et parfois, pour les résidents d'autres foyers d'Accueil et Vie. C'est un moment attendu pour presque tout le monde. Il faut parfois motiver l'un ou l'autre au départ, mais une fois dans le mouvement, chacun trouve sa place. Il faut faire travailler les membres de son corps, il faut s'aider mutuellement à se masser le dos avec une balle, il faut suivre un parcours préparé au sol, il faut lancer le dé, il faut réfléchir, il faut mémoriser, il faut être attentif, souple et adroit selon ses possibilités, créatif et collaborant. Cela fait le plus grand bien aux résidents. La régularité des séances permet aux résidents de maintenir ou d'améliorer leur condition physique et mentale dans un esprit d'équipe et de convivialité. Merci aux membres de l'asbl GymSana et merci à chaque participant! »
    Geneviève,
    Responsable de la Maison notre dame des anges (Accueil & Vie) à Genval (personnes vivant avec une déficience intellectuelle).
  • Geneviève,
    ’t Is perfect om fit te blijven... Elke vrijdagnamiddag komt er iemand van GymSana langs voor een zachte gym voor de bewoners van de residentie. En soms ook voor de bewoners van de andere afdelingen. Iedereen kijkt er naar uit. Soms moet er wel eens iemand gemotiveerd worden, maar eenmaal in beweging, vindt iedereen zijn plek. Je moet de lichaamsdelen bewerken, elkaar helpen om de rug te masseren met een bal, een parcours volgen, met dobbelstenen gooien, nadenken, onthouden, aandachtig zijn, flexibel en vaardig zijn (naar gelang je mogelijkheden natuurlijk), creatief en je moet samenwerken. Dit is ongelooflijk stimulerend voor de bewoners. Dankzij de regelmatige sessies kunnen de bewoners hun fysieke en mentale vorm behouden of verbeteren. En dat op een gezellige manier én in groep. Bedankt GymSana en bedankt deelnemers! “
    Geneviève,
    verantwoordelijke voor Maison notre dame des anges (Accueil & Vie) in Genval (voor mensen met een verstandelijke beperking).
  • Roger Huppertz, regisseur en Philippe Yerna, hoofd van La Ramure,
    “De groep van zestigers bestaat uit 8 personen met een verstandelijke handicap met al dan niet een motorische handicap. Een van de deelnemers zit in een karretje en kan zijn benen niet meer bewegen. Deze tweewekelijkse sessies (het zouden er meer mogen zijn) hebben de groep veel bijgebracht:
    • Een beweeglijkheid die door de loop van de jaren door de meesten gewoon vergeten werd.
    • Zonder fysiotherapeutische sessies wordt er weinig aan lichaamsbeweging gedaan.
    • Fysieke spelletjes die weer voor plezier en een goed humeur brengen, dat kwam in hun dagelijkse leven niet meer voor.
    • Doordat ze er zelf voor kiezen om weer te bewegen en door de vaak precieze handelingen die vereist worden, zijn ze soms verrast door de concentratie die nodig is voor schijnbaar eenvoudige gebaren.
    • Het gevoel weer deel uit te maken van een groep versterkt de banden onderling en ze zijn zich weer bewust van de aanwezigheid van de anderen.
    • De herontdekking van het spelplezier en het samenspel.
    • Het ritme van de week wordt bepaald door iemand die van buitenaf komt voor wie ze maar wat graag een extra inspanning doen. De mensen van GymSana zorgen voor een frisse wind en geeft hen zin om hun grenzen te verleggen.
    Op een meer educatief niveau, hebben de aangepaste oefeningen ons in staat gesteld om andere gunstige facetten te ontdekken:
    • De motorische tekortkomingen van sommige (gedeeltelijke verwaarlozing, laterale zwakte, soms ernstige motorische problemen, gebrek aan kennis van het eigenlichaam lichaam...)
    • De onderschatte kracht van concentratie, aandacht, interactie, ...
    • Moeilijkheden van begrip of ruimtelijk communiceren ".
    Roger Huppertz, regisseur en Philippe Yerna, hoofd van La Ramure,
    volwassen dagopvang (SAJA) in Bouffioulx (mensen met matige, ernstige, meervoudige beperkingen of geassocieerd met aanzienlijke emotionele en gedragsproblemen)
 
Je fais un don