Etudes et projets

Coopérations, innovations et nouveaux défis

L’activité physique adaptée diminue le risque de blessure en cas de chute.

Étude transeuropéenne dans 32 maisons de repos, dont 8 en Belgique.

Augmenter l’autonomie et diminuer l’état dépressif grâce à l’activité physique adaptée

Autres études scientifiques

Des programmes d'exercices physiques bien conçus réduisent significativement le taux de chutes entraînant un traumatisme grave, une fracture et/ou nécessitants des soins médicaux.
Cette méta-analyse regroupe un total de 2195 participants faisant de l'exercice et 2110 n'en faisant pas (groupes témoins). Elle suggère que réduire le risque de tomber et améliorer les réflexes de protection lors d’une chute (comme mettre les mains devant soi ) en faisant régulièrement des exercices ciblés pourrait être un moyen simple et faisable pour empêcher les fractures et d'autres blessures graves chez les personnes âgées. II s'agit pour les chercheurs d'une "preuve supplémentaire pour encourager des patients à participer aux programmes d’exercices de prévention des chutes". […]

Démence: l’activité physique et la stimulation des fonctions cognitives, une des quatre alternatives efficaces aux traitements médicamenteux.
KCE reports 160B. Maladie d’Alzheimer, les limites certaines et les dangers des médicaments. Des traitements non pharmacologiques identifiés qui se révèlent prometteurs. […] et […]

Activité physique : effets sur la santé et recommandations.
2.000 articles et études scientifiques sont recensés et analysés dans ce recueil par un groupe d’experts. […]

Quantité d’activité physique requise pour en retirer des bénéfices pour la santé ?
Le fruit des travaux du Comité scientifique de Kino-Québec. Ces recommandations visent principalement les adultes (20-64 ans) asymptomatiques, c’est-à-dire les personnes bien portantes mais peu ou pas actives. […]
Vieillir en bonne santé est l’un des principaux challenges pour l’Europe.
Le projet « Healthy Ageing » expliqué en version courte. A mettre entre toutes les mains des décideurs. […]

Une activité physique après 55 ans : mode d’emploi.
Une brochure de 28 pages pour s’y lancer avec plaisir et sécurité. […]

Les effets préventifs de l’activité physique chez les personnes âgées.
De par son action bénéfique sur la capacité aérobie, la fonction musculaire, l'intégration sociale, la cognition et l'autonomie, l'activité physique a un intérêt tout particulier chez les sujets âgés fragile. Par H. Blain, Service de Gérontologie clinique Centre de Prévention et de Traitement des Maladies du Vieillissement. […]
Je fais un don
Français