L’activité physique adaptée (APA) diminue le risque de blessure en cas de chute.

Un programme d’activité physique adaptée (APA) basés sur l’équilibre et le renforcement musculaire, et supervisés par un professionnel APA, permet de diminuer jusqu’à 20% le risque de blessure suite à une chute chez des femmes âgées de plus de 75 ans.
L’objectif de l’étude randomisée Ossebo était d’analyser pendant deux ans l’effet d’un programme d’exercice physique sur la prévention des chutes accompagnées de fractures ou d’autres traumatismes physiques graves. Au total, 706 femmes âgées de 75 à 85 ans vivant à leur domicile et ayant des capacités d’équilibre et de marche diminuées ont participé à l’étude. Dans le groupe intervention, elles ont été 352 à suivre un atelier équilibre gratuit de 50 minutes chaque semaine pendant deux ans agrémentés de conseils pour poursuivre les exercices à la maison. Alors que les chutes sont très fréquentes chez les personnes âgées et représentent un problème majeur de santé publique (recours à des soins médicaux importants, altération de la qualité de vie, cause de perte d’autonomie), ces résultats réitèrent l’importance de la pratique régulière d’APA pour les personnes âgées fragiles..
 
 
Je fais un don
Français